CliniqueBohler_CancerSein_CurageAxillaire

Qu’est-ce que l’auto-palpation ou auto-examen des seins ?

L’auto-palpation des seins ou auto-examen des seins est une méthode qui permet aux femmes de connaître leurs seins, par l’observation et la palpation régulière

Le but de cette auto-palpation est de repérer toute anomalie pouvant indiquer la présence d’un cancer du sein.

A qui s’adresse l’auto-palpation et à quel moment est-elle pratiquée ?

Même s’il n’existe pas de recommandations officielles, l’auto-palpation des seins peut être débutée dès

l’âge de 25 ans.

En complément de l’examen annuel chez le médecin et entre deux mammographies, cette pratique peut aider à un dépistage précoce.

Il est préférable de réaliser cet examen quelques jours après la fin des règles car les seins sont alors plus souples et moins sensibles. Chez la femme ménopausée, celui-ci se fera chaque mois à jour fixe.

Quels signes rechercher ?

Il convient de rechercher :

  • Sensation de nodule ou épaississement d’un sein,

  • Eczéma, rougeur ou anomalie du mamelon,

 

  • Rétraction de la peau (comme une peau d’orange) ou écoulement du mamelon,

  • Inflammation persistante et douloureuse au niveau du sein,
  • Nodule persistant au niveau de l’aisselle ou à la base du cou,

Quelles sont les étapes de l’auto-palpation ?

La première étape est une inspection visuelle réalisée devant un miroir.

Le but étant de rechercher un changement :

  • De taille
  • De forme
  • De coloration de la peau (rougeurs)
  • D’aspect du mamelon

 

Cette inspection est réalisée dans 3 positions différentes :

  1. Les bras le long du corps

  1. Les mains sur les hanches

  1. Les bras levés

 

La deuxième étape consiste en la palpation des deux seins et des aisselles.

Celle-ci peut être réalisée en position debout ou couchée en fonction de votre préférence.

En position debout, vous relevez le bras du côté du sein à examiner. La palpation peut se faire également sous la douche.

En position couchée, vous êtes sur le dos, la main derrière la tête

La palpation s’effectue avec trois doigts (l’index, le majeur et l’annulaire).

Trois niveaux de pression doivent être exercés : d’abord superficielle, puis moyenne et ensuite plus forte.

 

Pour être  exhaustive, la palpation des seins doit être systématique.

Il existe 3 techniques pour réaliser la palpation.

Essayez-les et choisissez celle qui vous convient.

 

1. La méthode « verticale »

En partant du haut de l’aisselle, palpez votre sein avec vos 3 doigts de haut en bas dans des plans parallèles très minces afin de ne rien manquer. Vous terminez par le mamelon que vous pressez pour voir si il y a un écoulement.

 

2. La méthode « circulaire »

Toujours en partant du haut de l’aisselle, palpez votre sein avec vos 3 doigts en tournant en spirale. Vous terminerez par l’examen du mamelon.

   

3. La méthode des ’quarts’

Commencez par le bord externe du sein et déplacez-vous en direction du mamelon. Revenez vers le bord extérieur du sein et vérifiez le quart suivant. N’oubliez pas les aisselles et terminez par l’examen du mamelon.

Que faire en cas d’anomalie ?

Si vous détectez quelque chose d’inhabituel, ne paniquez pas. Le plus souvent, il s’agit d’une pathologie bénigne du sein.

Si la modification ne disparaît pas au bout d’une semaine, prenez rendez-vous avec votre médecin qui pratiquera à son tour un examen clinique des seins et vous prescrira des examens complémentaires si nécessaire.

Afin de rester attentive à vos seins, il est conseillé :

Pendant la grossesse et en phase d’allaitement, le sein subit des modifications importantes (sensibilité, écoulement de lait, gonflement, …). Même si le cancer du sein durant cette période est rare, il est conseillé de poursuivre la palpation des seins.