Un enfant a divers besoins qu’il doit combler pour vivre et s’épanouir : manger, se faire câliner, prendre son bain et …dormir.

Dormir est un besoin essentiel pour bébé car il lui permet de se construire.

Par ailleurs, pendant la grossesse, il expérimente déjà des phases de sommeil et de rêve, début de la structuration de son sommeil extra-utérin.

En tant que parents, pour votre famille ou ceux qui s’occupent de votre enfant, les moments d’éveil sont un vrai plaisir, l’occasion de vivre des instants privilégiés avec bébé. Mais il ne faut pas oublier qu’il a également besoin de sommeil et donc de dormir pour bien grandir.

Le sommeil de bébé comprend deux phases, facilement observables.

Il a un sommeil agité, il rêve. Cette phase, dont l’activité cérébrale est très intense, est particulièrement importante car elle lui permet de développer son système nerveux. Ses yeux sont en mouvement. Il peut lui arriver de sourire ou de faire des grimaces, de téter, de bouger, de pleurer, de geindre… Ceci peut durer environ 30 secondes. Si vous le réveillez à ce moment-là, il risque de se sentir très mal et sera de très mauvaise humeur.

Il a un sommeil calme ; son cœur bat plus lentement, son visage est reposé, son corps détendu. Il grandit, digère, apprend, récupère…et développe son système immunitaire. Il n’appréciera pas non plus d’être réveillé durant cette phase mais si vous devez vraiment le réveiller, il se sentira mieux que dans sa période de rêve. Veillez à le réveiller avec une grande douceur.

Des réveils intempestifs ou répétés peuvent avoir un impact négatif sur bébé et provoquer des troubles du sommeil pendant plusieurs années. La structuration du sommeil représente tout un apprentissage. Il peut s’apparenter à une architecture qui se bâtit jusqu’à l’âge de 2-3 ans.

Un nouveau-né a des cycles de sommeil allant de 45 à 60 min et dort environ 17h à 20h sur une journée. S’il est né avant terme, il dormira encore plus.

Il est normal que bébé s’endorme en sommeil agité, qu’il vous fasse des grimaces ou semble éveillé… Il dort déjà. Il est donc précieux de ne pas faire de mouvements brusques en déplaçant votre bébé.

Avant trois mois de vie, le sommeil agité se caractérise par beaucoup de mouvements. Au-delà des trois mois, la période de rêves est semblable à celui de l’adulte, il devient le sommeil paradoxal. Vous pouvez observer des mouvements des muscles du visage et des mouvements oculaires rapides. Son corps sera, quant à lui, détendu.

Il faut savoir que l’enfant né prématurément rêve beaucoup plus souvent.

Quiz
Le sommeil de bébé
Testez vos connaissances