Les échographies constituent des examen-clés du diagnostic prénatal et du suivi de grossesse. Ils permettent entre autres de définir :

  • L’implantation de la grossesse,
  • Le terme de la grossesse,
  • La morphologie, la croissance et la vitalité fœtales,
  • L’implantation du placenta,
  • Le sexe.

Les examens échographiques sont pratiqués par le gynécologue ou dans le service de policlinique par un médecin-échographiste.

La Caisse Nationale de Santé rembourse trois examens échographiques au cours de la grossesse; tout examen supplémentaire doit être motivé par le médecin.

L’échographie du premier trimestre est, idéalement, réalisée à la douzième semaine d’aménorrhée (SA) (entre 11+4 et 13+6 SA). Elle est essentielle car elle permet d’évaluer précisément le terme de la grossesse, de vérifier l’implantation de la grossesse et la bonne vitalité du bébé. Aussi, elle permet de déterminer s’il s’agit d’une grossesse unique ou multiple. Enfin, elle sert à mesurer la clarté nucale (dépistage de la trisomie 21 et autres anomalies).

L’échographie du deuxième trimestre (échographie morphologique) est réalisée vers la 22ème semaine d’aménorrhée (entre 20+4 et 23+6 SA).
Lors de cet examen, le médecin vérifie toutes les structures anatomiques du bébé et de l’utérus. Il réalise également certaines mesures permettant d’estimer le poids du bébé et de vérifier la bonne vascularisation de l’utérus, du placenta, du cordon ombilical, et donc la bonne oxygénation du bébé.

L’échographie du troisième trimestre est effectuée entre la 32ème et 34ème semaine d’aménorrhée. Elle a pour objectif de vérifier la présentation de l’enfant (sommet, siège,…), de visualiser une nouvelle fois ses organes nobles (cerveau, cœur, reins,…), de quantifier le liquide amniotique et de s’assurer du bon fonctionnement du placenta et de la bonne croissance du bébé.

Examen écho-doppler : A partir du 3ème mois de grossesse, en fonction de l’évolution de la grossesse, l’échographie peut être complétée par un examen « doppler » des vaisseaux sanguins fœtaux, du placenta et des artères utérines maternelles. Cet examen mesure la circulation sanguine dans les vaisseaux et permet la détection et la mesure de certaines anomalies vasculaires.