En quoi consiste le dispositif intra-utérin au cuivre ?

Le dispositif intra-utérin (DIU) couramment appelé « stérilet » est un dispositif contraceptif inséré à l’intérieur de l’utérus.

vagin

Il s’agit d’une tige en plastique souple, de 3,5 cm de long, le plus souvent en forme de T et porteuse d’une petite quantité de cuivre. L’effet contraceptif du DIU repose sur l’inactivation des spermatozoïdes par le cuivre ainsi que par une inflammation locale qu’il crée au niveau de l’endomètre, empêchant l’ovocyte fécondé de s’implanter dans l’utérus.

Le dispositif intra-utérin est placé à l’intérieur de l’utérus par le gynécologue. Avant la pose, une grossesse doit être exclue.

Pour faciliter son insertion, la pose s’effectue généralement durant les premiers jours des règles. L’insertion du stérilet peut être désagréable. Sa pose est cependant relativement rapide. Il peut être utilisé comme contraception d’urgence en cas de rapport sexuel non protégé.

Après la pose, un petit fil reste visible au niveau du col de l’utérus. Il servira à ôter le stérilet.
Dans certains cas, le conjoint peut être gêné par le fil pendant les rapports, il suffit alors de le faire raccourcir un peu par le gynécologue.

En pratique, en cas d’utilisation de tampons périodiques, il convient de les retirer avec précaution, afin d’éviter de tirer accidentellement sur le fil de contrôle.

Efficacité

L’efficacité de la méthode est de 99%. Le DIU en cuivre est efficace dès sa pose.

Avantages

Les avantages sont les suivants :

  • efficacité optimale,
  • pas de risque d’oubli,
  • pas d’imprégnation hormonale,
  • durée d’utilisation longue (jusqu’à 10 ans selon les modèles),
  • retrait à n’importe quel moment,
  • retour immédiat à la fertilité en cas de retrait,
  • simplicité,
  • confort.

Effets secondaires/indésirables

La pose peut provoquer des douleurs modérées, des saignements, de légères crampes.
Il est également possible d’observer une modification du cycle menstruel (saignements irréguliers, ménorragies, douleurs et crampes au moment des règles).

Contre-indications

  • Présence d’un fibrome avec déformation de la cavité utérine,
  • MST non guéries,
  • Saignements vaginaux inexpliqués,
  • Infections génitales aiguës en cours ou récentes,
  • Allergie au cuivre,
  • Cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre avant traitement,
  • Etc.

Votre gynécologue vous conseillera en fonction de votre situation particulière.

En post-partum

La pose d’un stérilet est possible à partir de la 6ème semaine après l’accouchement qu’il y ait allaitement au sein ou non.

Le dispositif intra-utérin est prescrit, posé et retiré par le gynécologue. Il n’est pas remboursé par la Caisse Nationale de Santé. (CNS)

Un suivi gynécologique régulier est préconisé pour s’assurer du bon positionnement du stérilet.
Une consultation médicale est recommandée en cas de douleurs, saignements ou absence de règles inexpliquées.

Certains modèles de stérilet peuvent être posés chez des femmes n’ayant jamais eu de grossesse. Renseignez-vous auprès de votre gynécologue.