HopitalKirchberg_Rhumatologie_PolyarthriteRhumatoide_Prévention
  • Il est impossible de prévenir vraiment la survenue d’une polyarthrite rhumatoïde du fait de la probable combinaison de plusieurs facteurs de risque de survenue de la maladie (link rubrique Facteurs de risque).
  • Il est néanmoins de bon sens de conseiller l’arrêt du tabac (ce qui est certainement aussi très bénéfique pour la prévention d’autres maladies telles que les affections cardio-vasculaires ou le cancer du poumon).
  • La pratique régulière d’une activité physique aide à prévenir les crises de polyarthrite. Elle permet de gagner en souplesse, de tonifier le corps, et notamment les muscles, et de mieux faire face à la douleur. Les gymnastiques douces telles que le yoga, le Tai Chi ou encore le Pilates constituent par exemple d’excellentes activités.
  • Il faut également veiller à limiter le surpoids. En effet, plus le poids est important, plus il sera susceptible de peser sur les articulations et d’accentuer les douleurs ressenties au quotidien.
  • On ne peut pas conseiller pour le moment de régime alimentaire spécifique aux patients souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde du fait d’un manque de preuves scientifiques. De courtes périodes de jeûne semblent entraîner parfois une amélioration des symptômes cliniques, mais seulement temporaire.

 

Mise en garde : soyez vigilants avec les régimes alimentaires très restrictifs. Ils comportent des risques carentiels aux conséquences parfois graves (p.ex. fracture osseuse par ostéoporose / ostéomalacie).