HopitalKirchberg_Rhumatologie_Consultation

Quels symptômes ?

Des douleurs articulaires évoluant depuis plus de 6 semaines doivent interpeller et faire consulter un spécialiste, et ce d’autant plus si les articulations sont gonflées.

Il s’agit en général de douleurs inflammatoires, survenant la nuit, au repos, ou vers le petit matin. Au réveil le patient ressent une raideur avec nécessité d’un dérouillage durant souvent plus de 20 minutes. S’y associe parfois une élévation de la chaleur cutanée, une rougeur, et/ou un gonflement articulaire.

Le plus souvent cela touche plus de 3 articulations et se présente de manière bilatérale et symétrique (les douleurs sont ressenties dans les mêmes articulations, à droite comme à gauche).

 

Les différents sites de prédilection

Les sites de prédilection sont :

  • les mains (MCP : articulation métacarpophalangienne)

HopitalKirchberg_Rhumatologie_MCP

 

  • les poignets, genoux, pieds (MTP : articulation métatarsophalangienne )

HopitalKirchberg_Rhumatologie_MTP

 

En principe, les IPD (articulation interphalangienne distale ) sont respectées, tout comme le rachis (en dehors d’une possible localisation cervicale haute C1/C2).

Plus rarement la polyarthrite rhumatoïde débute par l’atteinte d’une seule articulation.

Parfois il existe une discrète altération de l’état général ou un fébricule.

La détection précoce de la maladie optimise les chances de rémission complète et permet d’éviter les destructions ostéo-articulaires.

 

Quel diagnostic ?

Pour poser le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde, le médecin se base sur plusieurs critères :

  • Interrogatoire / examen clinique
  • Echographie (détection précoce des synovites)
  • Biologie / RX
  • Critères de classification ACR 1987

HopitalKirchberg_Rhumatologie_IDP

source image : http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/polyarthrite-rhumatoide/comment-se-manifeste-la-polyarthrite-rhumatoide

 

Cf fiche les Échelles de suivi ( même schéma demandé)

 

Lexique

  • Fébricule : fièvre de faible importance témoignant le plus souvent d’une infection bénigne
  • MCP : articulation métacarpophalangienne
  • MTP : articulation métatarsophalangienne
  • IPD : articulation interphalangienne distale