En quoi consiste la stérilisation féminine ?

La stérilisation féminine ou ligature tubaire est une intervention chirurgicale pratiquée par un gynécologue ou un chirurgien.

Elle consiste à empêcher la rencontre des spermatozoïdes et de l’ovule  par différentes techniques permettant l’occlusion immédiate des trompes de Fallope. Il existe plusieurs techniques, la plus fréquemment utilisée est la ligature tubaire par laparoscopie.

Pendant cette intervention, les trompes sont soit :

  • pincées avec un clip ou un anneau,
  • électro-coagulées,
  • ligaturées et sectionnées,
  • enlevées.

Sterilisation feminine

L’intervention se pratique presque toujours sous anesthésie générale. Le séjour à l’hôpital est inférieur à deux jours.
Après l’intervention, des douleurs abdominales passagères peuvent survenir. Celles-ci seront soulagées par des antalgiques.

La stérilisation féminine n’entrave en rien l’équilibre hormonal (cycle et règle naturels), le désir et le plaisir sexuel.

Efficacité

L’efficacité est de l’ordre de 99 % et elle est immédiate après l’intervention. Néanmoins, il est préférable d’attendre quelques jours avant la reprise de rapports sexuels.

Irréversibilité

La ligature tubaire est à considérer comme définitive. En effet, la reperméabilisation des trompes est très difficile à obtenir.

L’intervention n’est pas remboursée par la CNS. Néanmoins, si une grossesse est contre indiquée pour raison médicale, une demande de prise en charge peut être introduite.

La stérilisation féminine ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles (MST).